Publié le 25 Juillet 2012

 

salaama3aleykoum, bonjour je vous propose des idées de suggestion

 vous pouvez appercevoir sur mes photos des salades composées

elles peuvent être bien fraîches pour démarer un repas ou peuvent être présentées comme salade-repas car elles seront plus garnies

comme moi complétez vos salades  avec au centre lmhamsa cuite dans de l eau bouillante salée et assaisonée pour changer du riz ou remplacer par du blé ....pommes de terre 

vous pouvez ajouter autour des légumes selon vos gouts que vous assaisonez

y mettre des calamars frits 

des brochettes de kefta

laissez place à votre immagination et votre créativité

bonne dégustation 

 

 

 

 

208921_358242807580959_1874136339_n.jpgsalade2.JPG

 

 

DSC03617salade4.JPG

 

 

 

DSC03716.JPGDSC03718.JPG

DSCN2621salade-6.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par secretsdunegourmande

Publié dans #entrée

Repost 0

Publié le 25 Juillet 2012

salamaaleykoum

je vous souhaite un très bon ramadan qu ALLAH accepte notre jeûn nos prières

Que nos douas soit exaucées 

qu Allah nous pardonne et nous accorde le paradis amin !!!

je partage avec vous quelques informations et conseils sur le ramadan en été  trouvées sur internet ici   http://etudima.com

Conseils pour passer un bon ramadan en été

Le Ramadan concerne les adultes en bonne santé.
Il est important de bien s'hydrater et s'alimenter correctement au cours de la période de rupture du jeûne car les journées sont plus longues et plus chaudes en été

Quelques conseils indispensables pour passer un bon ramadan.

 

Bien s'hydrater

L'hydratation est primordiale pendant la période de ramadan.
•    Il faut boire en grande quantité, environ 1,5 litre d'eau par jour.
•    Il faut bien s'hydrater dès la rupture du jeune et avant la reprise du jeûne.



Une alimentation saine

•    Privilégier une alimentation saine lors de la rupture du jeûne
•    Ne pas se jeter sur les pâtisseries et sucreries qui, même en grande quantité, ne combleront pas la faim et perturberont l'organisme.
•    Pensez aux abricots secs et aux dates qui permettent de fournir de l'energie tout au long de la journée.


Un repas pas trop copieux

Eviter les repas trop copieux.


Débuter par une soupe

•    Ne pas débuter par un repas trop copieux: boire à petites gorgées et s'hydrater avant de manger
•    Débuter par une soupe et attendre au minimum 2 heures pour faire un repas plus conséquent.


Consommer des fruits et des sucres lents

Il est recommandé de consommer des fruits pour leur apport en vitamines et surtout des sucres lents comme la semoule et les céréales afin de tenir pendant la rupture du jeûne.

Bien manger avant le lever du soleil
Il est important de bien manger avant le lever du soleil

Faire 3 repas pendant la rupture du jeune
Il est conseillé de faire 3 repas pendant la rupture du jeûne : le premier avant le lever du jour, le second à la rupture du jeûne et le troisième, 2 ou 3 heures, quelques heures après.

Faire une sieste
Une sieste est conseillée en début d'après-midi.

Eviter soleil et chaleur
•    Il est conseillé d'éviter le soleil et la chaleur.
•    Privilégier les pièces fraîches à l'intérieur et l'ombre à l'extérieur pour ne pas s'affaiblir trop rapidement.

Réduire les efforts trop importants
•    Réduire au maximum les efforts physiques.
•    Les sportifs doivent notamment faire très attention à ne pas se surpasser durant le mois du ramadan.
•    Il est conseillé de faire du sport de manière non intensive avant la rupture du jeune.

Les personnes diabétiques
Les personnes diabétiques doivent suivre régulièrement leur taux de glycémie, s'hydrater en abondance et ne pas manger de sucreries sans avis médical.

Les personnes fragiles
•    Le jeûne ne doit pas aggraver l'état de santé des personnes atteintes de pathologies.
•    Les femmes enceintes ou celles qui allaitent, les personnes âgées, les patients atteints d'hypertension , de pathologies cardiaques ou d'asthme, sont le plus souvent exemptés de ramadan.
•    Dans le cas contraire, elles doivent consulter leur médecin traitant en cas d'apparition de manifestations .

Ne pas interrompre de traitement sans avis médical
•    Les personnes devant prendre des traitements à heure fixe ou en urgence doivent prendre l'avis de leur médecin et de l'Imam.
•    Ils devront peut être ne pas faire le ramadan afin de ne pas mettre leur santé en danger.

Interrompre le jeûne en cas de problème de santé
•    Une personne présentant un problème médical au cours d'une journée, et ne pouvant pas assumer un jeûne, peut rompre le jeûne une ou plusieurs journées.
•    Ces journées d'interruption peuvent être rattrapées avant le prochain Ramadan.

Prendre un avis médical systématique lorsque survient un problème de santé
Prendre un avis médical systématique lorsque survient un problème de santé.


----------------------------------------------------------------------------------
CONSTIPATION

Elle peut causer des hémorroïdes, des fissures (fissures douloureuses dans le canal anal) et de l’indigestion avec la sensation de ballonnement.

Les causes : trop d’aliments raffinés, trop peu de consommation d’eau et pas assez de fibre dans la nourriture.

Le remède : éviter les produits alimentaires trop raffinés, augmenter la consommation d’eau, ajouter du son dans les gâteaux et de la farine non blutée dans les galettes (ou les produits équivalents : lihoho, marduf, kuskuma...). si le cœur (et le foie) vous en dit, vous pouvez prendre une cuillère à soupe d’huile d’olive avant de vous coucher pour favoriser le transit.

INDIGESTION ET FLATULENCE

Les causes : manger avec excès. Trop de fritures et d’aliments gras, de produits épicés, et de produits à l’origine de flatulence comme les ½ufs, le chou, les lentilles, les boissons carbonatées comme les colas qui produisent aussi des gaz.

Le remède : ne pas manger avec excès ; boire des jus de fruits ou mieux boire de l’eau plate. Éviter les fritures.

LÉTHARGIE (’hypotension : tension artérielle faible’)

Une sudation excessive, l’asthénie, la lassitude, le manque d’énergie, le vertige, particulièrement en passant de la position assise à la position debout, pâleur et sensation de défaillance sont des symptômes liés "à l’hypotension". Ceci tend à se produire dans le courant de l’après-midi.

Les causes : trop peu de prise de liquides, faible prise de sel.

Le remède : rester au frais, augmenter la prise de liquide et de sel.

Précaution : l’hypotension devrait être confirmée avec une mesure de la tension artérielle au moment des symptômes. Les personnes ayant de l’hypertension devraient faire ajuster leur prise de médicaments pendant le Ramadan. Elles devraient consulter leur médecin.

MAL DE TÈTE

Les causes : le retrait de la caféine et du tabac représente beaucoup en un jour ; le manque de sommeil et la faim se manifeste habituellement au cours de la journée et empire en fin de journée. Avec l’association "à l’hypotension", le mal de tête peut être assez grave et peut également causer des nausées avant la rupture du jeûne.

Le remède : réduire la prise de caféine et de tabac lentement . Des tisanes et des thés décaféinés peuvent être des alternatives. Réorganiser votre emploi du temps pendant le Ramadan afin de disposer de suffisamment de temps de sommeil.

FAIBLE TAUX DE SUCRE SANGUIN (glucose)

Asthénie, vertige, lassitude, faible capacité de concentration, sudation facile, sensation de faiblesse (tremblement), incapacité d’exécuter des activités physiques, mal de tête, palpitations, tous sont des symptômes de faible taux de sucre sanguin.

Les causes chez les non diabétiques : consommation d’un excès de sucres raffinés à la rupture du jeûne. Le corps produit trop d’insuline ce qui entraîne une chute du glucose sanguin.

Le remède : manger autre chose à la rupture du jeûne et limiter les aliments et les boissons contenant du sucre.

Précaution : les diabétiques peuvent devoir ajuster leur prise de médicaments durant le Ramadan ; consulter votre docteur.

CRAMPES MUSCULAIRES

Les causes : prise inadéquate de sources alimentaires de calcium, de magnésium et de potassium.

Le remède : consommer des aliments riches en ces minéraux, par exemple les légumes, les fruits, les produits laitiers, les viandes et les dates.

Précaution : les personnes qui sont sous traitement pour l’hypertension et celles qui ont des problèmes de calculs rénaux devraient consulter leur médecin.

ULCÈRES PEPTIQUES, BRÛLURES D’ESTOMAC, GASTRITE ET HERNIE HIATALE

Les niveaux accrus d’acide dans l’estomac vide durant le Ramadan aggravent les conditions ci-dessus. Cela se traduit par une sensation de brûlure dans la zone d’estomac sous les côtes et peut s’étendre jusqu’à la gorge. Les aliments épicés, le café, et les sodas aux colas aggravent ces conditions. Des médicaments sont disponibles pour contrôler les niveaux d’acide dans l’estomac. Les personnes ayant des ulcères peptiques établis et une hernie hiatale devraient consulter leur médecin bien avant le Ramadan.

CALCULS RÉNAUX

Les calculs rénaux peuvent se former chez les personnes qui boivent peu de liquides. Par conséquent, il est essentiel de boire suffisamment afin d’empêcher la formation de calculs.

DOULEURS ARTICULAIRES

Les causes : l’augmentation de la pression sur les articulations des genoux pendant la prière. Chez les personnes âgées et celles ayant de l’arthrite, cela peut provoquer douleur, rigidité, enflure et gêne.

Le remède : perdre du poids pour épargner aux genoux de supporter toute charge supplémentaire. Exercer les membres inférieurs. Une bonne forme physique permet un plus grand accomplissement, de ce fait permettant à chacun de pouvoir exécuter la prière en toute facilité.

Pour conclure, nous conseillons d'adopter une alimentation équilibrée.
S'il est essentiel de bien manger le soir avant de se coucher, cela ne signifie pas "trop manger" car c'est paradoxalement durant le mois de Ramadan que les mauvais comportements alimentaires sont les plus en augmentation au lieu d'être en chute libre.
Bon mois de Ramadan à tous !

Sources : Relaxnews
Réalisé en collaboration avec des professionnels de la santé et de la médecine, sous la direction du docteur Pierrick HORDE
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

MEDICAMENTS ET ACTES MEDICAUX
Voies d'administration et jeûne
Voies d'administration compatibles avec le jeûne du Ramadan
Médicaments compatibles selon (la Conférence Médico-religieuse de Casablanca 14-17 juin 1997)

a- Les voies d'administration compatibles avec le jeûne du Ramadan selon la totalité des participants:

Gouttes ophtalmiques
Injections sous-cutanées, intramusculaires et intra-articulaires
Injections intraveineuses à but curatif
Ovules gynécologiques et antiseptiques vaginaux
Crèmes, gels , pommades et patchs
 trinitrine  par voie sublinguale dans le traitement de l'angor
Gargarisme et aérosol buccaux, dentifrice, bain de bouche à condition de ne pas avaler les produits utilisés


b- Les voies d'administration compatibles avec le jeûne du Ramadan, selon la majorité des participants:

Gouttes et aérosols nasaux
Aérosols broncho-dilatateurs (anti-asthmatiques)
Injections intra rectales, suppositoires
Dialyse péritonéales ou rein artificiel
Médicaments interdits

Les voies d'administration non compatibles avec le jeûne du Ramadan:

Voie orale
Injections intraveineuses à but nutritif
Médications, actes et examens qui n’altèrent pas le jeûne du Ramadan
(la Conférence Médico-religieuse de Casablanca 14-17 juin 1997)
- Toucher vaginal fait par un médecin ou une sage-femme
- Toucher rectal
- Prélèvements sanguins pour examen biologique
- Prélèvement de tissus hépatiques ou d’autres organes
- Anuscopie
Actes :
- Fibroscopie, sans introduction de liquide ou d’autres substances
- Colposcopie
- Lavage auriculaire
- Lavage vaginal
- Lavage vésical
- Utéroscopie ou pose d’un stérilet
- Sonde urétrale, endoscopie urétrale et administration de produits de contraste
- Soins dentaires, extraction dentaire, brossage de dents (à condition de ne pas avaler)
- Utilisation de sonde pour visualiser les vaisseaux cardiaques ou tout autre organe
- Coelioscopie pour examens des organes abdominaux ou pour acte chirurgical sur ces organes

BIBLIOGRAPHIE :
Fondation Hassan II pour la recherche scientifique et médicale sur le Ramadan. Prescription médicamenteuse pendant le Ramadan. Les cahiers du Médecin Tome IV.

merci à coco une lectrice de m avoir gentillement corrigé sur une erreur dans le texte

Voir les commentaires

Rédigé par secretsdunegourmande

Publié dans #blablabla

Repost 0